#WIAD2017 Ressources défi 1 : Dévoiler et conserver l’identité sonore d’un lieu

A l’occasion de la journée mondiale sur l’architecture de l’information 2017 (WIAD 2017), quatre défis ont été lancés aux designers. Voici quelques inspirations pour l’un d’entre eux.

Le défi 1

Dans une ville, chaque lieu a son histoire, son identité. Celle-ci est définie par ses infrastructures, ses commerces, ses événements, sa vie associative, ses habitants, etc. Et certes, le son en fait également partie !

Quelques questions

Comment définir et restituer l’identité sonore d’un lieu ?
Comment intégrer cette dimension sonore dans un lieu donné et la mettre en exergue ?
Comment faire participer les habitants ?
Quels parcours originaux pouvons-nous proposer ?

A vous de trouver une solution pour que chaque lieu soit reconnaissable en fermant les yeux et en prêtant l’oreille !

Exemples

Le Murmure des statues (Lyon)

Murmure des Statues - Lyon
carte_statueValoriser le patrimoine des statues de Lyon en utilisant rendre accessible à tous, en mettant en lumière des artistes de la région qui présentent les personnages et lieux emblématiques locaux grâce à un smartphone audioguide.

Télécharger la carte des statues disponibles
> Accéder au site 


Écouter Paris

Des parcours sonores à trouver et à suivre en cliquant sur le plan de Paris pour explorer, jouer, rêver de nouvelles géographies urbaines. Une villes invisible à bâtir au fil du temps maison par maison, quartier par quartier…

Accéder au site


Soundhunters, capturer et remixer le monde

Une expérience documentaire interactive dont l’ambition est de “sampler” le monde pour le mettre en musique.
Pierre Schaeffer a ouvert la voie en proposant d’explorer la nature et l’environnement urbain, d’enregistrer les voix et les objets du quotidien (ex: une feuille dans le vent, un comprimé effervescent, des bribes de finnois, le café versé dans une tasse…). Aujourd’hui, enregistrer des bruits est devenu une pratique courante : retravaillés, arrangés, ils donnent ensuite naissance à des morceaux de musique. C’est là le travail du chasseur de sons.

Accéder au site


Clameurs

Une application qui vous permet de vous ré-approprier votre espace en le réinventant et en proposant une nouvelle version, un nouvel éclairage. Ce média innovant vous invite également à écouter les voix du monde, à dialoguer et échanger.

Accéder au site


Les murs ont des voix

Une application audio géolocalisée pour iPhone / iPod touch qui vous propose de découvrir un texte littéraire au sein même des lieux auxquels il fait écho. C’est une expérience purement auditive ! L’appareil dans votre poche, les écouteurs sur les oreilles, promenez-vous dans les lieux tels qu’ils sont aujourd’hui. Le texte et les sons se positionnent comme une impulsion à votre imagination pour revivre lors d’une balade, un moment du passé avec un regard vers l’avenir.

Accéder au site


Sound fishing Bruitages

C’est une sonothèque de bruitages, ambiances sonores et sound design (WAV et MP3) en téléchargement gratuit ou par abonnement. Tous les sons sont produits par Sound Fishing.

Accéder au site

> Ambiances sonores des marchés…. (Europe, Afrique, Asie, …)


Ressources

40 ans de paysages sonores urbains par Murray Schafer

Murray Schafer est un compositeur canadien qui s’est passionné pour les sons naturels depuis les années 1960. Père de l’écologie acoustique, Murray Schafer milite pour une maîtrise de notre environnement sonore. Dans cette vidéo, enregistrée le 11 janvier 2010 au réfectoire du couvent des Cordeliers, à Paris, explique son parcours et les évolutions des paysages sonores urbains a cours des 40 dernières années.


Pecqueux Anthony, « Le son des choses, les bruits de la ville », Communications, 1/2012 (n° 90), p. 5-16.

Résumé : Nous sommes nombreux à nous plaindre des bruits que nous subissons au quotidien, spécialement en ville : bruits des voisins, de la circulation automobile, de travaux, de métro, etc. Que ce soit au domicile, en souterrain ou à la surface de la ville, nous sommes en permanence enveloppés – parfois agressés – de sons dont nous nous accommodons plus ou moins bien, puisqu’il nous est très difficile dans la vie ordinaire de véritablement fermer nos oreilles. Ainsi, au moins depuis la première révolution industrielle, dans les villes et plus particulièrement dans les métropoles, on constate une multiplication des sources sonores. Elle irait de pair avec un abaissement du seuil de la tolérance auditive, repérable par de nombreux indicateurs quantitatifs et qualitatifs, tels que les sondages réguliers sur ces questions, la mise à l’agenda politique de la lutte contre les nuisances sonores dans les métropoles, l’introduction récente (2003) dans le Code Pénal français d’un  » délit d’agression sonore « , etc.

> Lire l’article


Woloszyn Philippe, « Du paysage sonore aux sonotopes. Territorialisation du sonore et construction identitaire d’un quartier d’habitat social », Communications, 1/2012 (n° 90), p. 53-62.

Résumé : À travers une réflexion sur les lois d’interaction proxémiques et géotopiques de l’espace vécu du paysage, cet article développe les fonctions identitaires d’un révélateur de la territorialité acoustique d’un quartier d’habitat social de l’agglomération nantaise. L’analyse sonotopique du quartier Malakoff, réalisée au moyen d’un outil de composition multimédia participatif de type Web 2.0, le générateur d’ambiance sonore, révèle les rapports qu’entretiennent les habitants et usagers de l’espace avec leur environnement sonore au quotidien.

> Lire l’article


 

Enregistrer


Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Defossé Adélaïde dit :

    Je trouve ce concept merveilleux ! Merci pour ces découvertes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *